Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 juin 2013

REUNION PUBLIQUE SUR LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES.

 

IMG_0372.JPG

   

Notre majorité municipale a organisé ce samedi 22 juin, une réunion publique à l'école Marcel Pagnol, sur la réforme des rythmes scolaires. Le décret concernant cette mesure permettant aux municipalités qui le décident le report de celle-ci à la rentrée 2014. C'est ce que nous avons décidé, malgré l'incitation à le faire dés 2013, une aide financière gouvernementale n'étant versée que pour 2013. Nous avons donc décidé de prendre le temps de la concertation avec les parents d'élèves et leurs représentants, les enseignants et les élus.

Cette première réunion qui sera suivie d'autres dés la rentrée 2013, permettra la concertation la plus large. D'ores et déjà, notre volonté c'est d'abord de prendre en compte en premier lieu, l'intérêt de l'enfant. Ce qui signifie que dans le choix cornélien accordé aux municipalités par le gouvernement, avec une charge financière supplémentaire importante pour les communes, nous proposons de ne pas restreindre ce choix en optant pour le moins honéreux, qui transformerait en heures de garderie le temps supplémentaire des 4 jours et demi au lieu des 4 jours par semaine. Même si cela représente une charge supplémentaire, nous proposons au contraire le choix d'inverstir pour un enseignement de qualité avec des activités complémentaires enrichissantes pour l'enfant. La grande majorité des participants à la réunion publique retient l'option du mercredi, demi-journée de cours suplémentaire au lieu du samedi. On en reparlera.

Reste que cette réforme s'inscrit dans la loi de "refondation de l'école" chère au ministre Vincent Peillon. Si cette loi, dont la discussion à l'Assemblée Nationale a permis de nouvelles avancées dues aux amendements proposés par les députés du Front de Gauche, il reste beaucoup de chemin à faire afin de refonder réellement l'école de la République. L'éducation doit rester dans le cadre républicain et laïque, national, permettant l'accés à tous et gratuit d'un enseignement de qualité, permettant à notre jeunesse de s'inscrire dans la citoyenneté. Les dernières décennies de droite ont mis à mal l'éducation nationale. Incontestablement, si les choix en cette matière sont aujourd'hui inversés, en reportant sur les collectivités territoriales, les charges financières accompagnant la réforme, on organise l'inégalité territoriale selon les finances des uns et des autres. In fine, c'est encore le citoyen qui va payer selon les finances de sa commune... Un apéritif convivial a permis de poursuivre la discussion, une exposition du conseil municipal des enfants était également présentée.    

Quoi qu'il en soit le débat est ouvert, il se poursuivra à la rentrée en concertation avec les intérressés, de manière à préparer en amont les meilleures conditions de la rentrée 2014.

Alain CROCE, président du groupe Gignac J'y Vis,

Jean François SALES, conseiller municipal délégué à la vie scolaire.

IMG_0376.JPG

08:29 Écrit par poutargue dans localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

25 juin 2013

ALBERT CERBONI ENFIN HONORE A GIGNAC LA NERTHE.

IMG_0349.JPG

La commission patrimoine avait validé le projet, le conseil municipal l'avait adopté par une délibération. Ainsi le dimanche 16 juin 2013, jour anniversaire de sa naissance, Albert Cerboni, ancien maire communiste de Gignac La Nerthe a enfin pu recevoir l'hommage que l'ancienne municipalité pendant les 13 années de sa gestion, a "oublié" de lui rendre.

Le gymnase de La Pousaraque sur l'avenue du même nom qui est en plein travaux, devient le gymnase La Pousaraque ALBERT CERBONI. Un juste retour des choses pour cet ancien maire sportif qui le réalisa sur sa mandature avec bien d'autres projets qui façonnèrent Gignac. N'en déplaise aux esprits chagrins, ceux qui lui attribuent encore certaines réalisations décriées, dont il avait hérité lui-même (de la gestion précédente de droite, exemple La Viguière), c'est bien lui qui a permis à Gignac de devenir la ville dont les réalisations comme le complexe sportif, sont aujourd'hui toujours enviées par bien des municipalités et des clubs sportifs.

Un juste hommage lui a été rendu par notre municipalité, par le maire Christian Amiraty, par ses camarades du PCF, la présence de nombreux élu-e-s nouveaux et anciens, de la sénatrice Isabelle Pasquet, représentant la fédération PCF, Patrick Magro, vice président de MPM, président du groupe communiste, du député Vincent Burroni et de la conseillère générale Maria Reynaud, élus socialistes, de représentants des maires des communes voisines.

 Alain CROCE

Conseiller municipal

Conseiller communautaire MPM

La Marseillaise dimanche 23 juin 2013 Albert Cerboni.pdf  (Cliquer sur ce lien)

La Provence du 21 juin 2013

 

La Provence - Gymnase Albert Cerboni.png


IMG_0338.JPG            IMG_0340.JPG

L'intervention de la famille, Patrick Cerboni.         Le maire Christian Amiraty.         

IMG_0331.JPG            IMG_0350.JPG

Celle du PCF, Alain CROCE.                                Mme Cerboni Josette, son épouse.

IMG_0328.JPG           IMG_0329.JPG

 Le 1er adjoint R. De Vita avec élus et famille.     Une partie des élus présents.

11:22 Écrit par poutargue dans localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

21 juin 2013

FETE OFFENSIVE A SEPTEMES CE WEEK END.

FETE OFFENSIVE.png

programme fête offensive.png

14:55 Écrit par poutargue dans localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

20 juin 2013

GARE PAS DES LANCIERS. POUR LE MAINTIEN DEFINITIF DU GUICHET.

IMG_0361.JPG

Conférence de presse avec les représentants cheminots CGT.

 

Suite au comité de ligne associant représentants des usagers du rail, la région PACA, des élus de Vitrolles et Gignac, il a été convenu par la direction de la SNCF d'engager une concertation et de ne pas fermer le guichet "d'ici fin 2013"...

Au nom du maire de Gignac, j'ai donc proposé une réunion publique à Gignac La Nerthe.

Nous proposons que celle-ci se fasse à la rentrée, dés septembre. Il est hors de question de baisser les bras, le guichet ne doit pas fermer. C'est la volonté des usagers du rail (Prés de 800 voyageurs prennent le train chaque jour à cette gare. Un nouveau parking devrait voir le jour. Il est fallacieux d'invoquer des problèmes de coût avec la loi sur l'accessibilité. Des jeunes et moins jeunes ont besoin de personnel présent dans la gare, pour les renseigner sur les horaires, vendre des billets, etc... En septembre, les bus du SMITEEB vont venir encore renforcer le nombre de voyageurs se rendant à cette gare. On ne peut avoir un discours sur le transport multimodal d'un côté et faire le contraire de l'autre en réduisant l'offre, encourageant ainsi la voiture...

Une gare "morte" sans agent SNCF, c'est aussi moins de sécurité assurée, à tous les niveaux.

Nous avons, Bernard Muller, conseiller municipal société civile du groupe Gignac J'y Vis et moi-même, répondu à l'invitation du syndicat CGT des cheminots qui avait invité plusieurs municipalités.

Notre municipalité était présente à Berre le mardi 18 juin. Voir le compte rendu du journal La Provence de ce jour.

Alain CROCE

 

La Provence 20 juin 2013.jpg

La Provence 20 juin 2013 les usagers.jpg

16:23 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

SUCCES DE LA PASTA PARTY DE L'AGJV.

IMG_0277.JPG IMG_0279.JPG

Le temps maussade n'a pas découragé les bénévoles de l'AGJV (Association Gignac J'y Vis) qui avait initialement organisé sa Pasta Party annuelle en ce dimanche 9 juin au boulodrome Gouiran de Laure.

Menaces de pluie, vent frais... Les bénévoles votent le déplacement de l'inititiative vers la salle de l'Espace Pagnol réservée pour l'occasion en cas de mauvais temps. En deux heures, le déménagement a pu se faire, le chapiteau monté à l'extérieur pour la cuisine externe.

Une participation maintenue, prés de 220 convives présents. Un duo de musiciens trompettistes formé en urgence grâce à l'élu musicien Bernard Muller et à son complce Robert qui a de suite répondu présent. Un cuisinier hors pair en la personne de Paul Trovatello et de son équipe. Prés de 600 boulettes maison, des pâtes sardes al dente, une sauce sublime... De qui satisfaire les appétits.

Les danseurs ont pu s'adonner à leur activité favorite, pendant que certains improvisaient une partie de pétanque sur les terrains à proximité, le temps tournant dans l'aprés-midi.

Félicitations à toute l'équipe de l'AGJV et à sa présidente Bernadette Muller.

Alain CROCE

 IMG_0280.JPGIMG_0274.JPG

08:29 Écrit par poutargue dans localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |