Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 mai 2017

GIGNAC LA NERTHE. CONSEIL MUNICIPAL RAPIDE DU 23 MAI 2017.



Le conseil municipal a commencé par une déclaration du maire qui a rappelé l’horrible attentat de Manchester et demandé d’avoir une pensée pour les victimes. En réponse à Mme Chevalier (FN) qui a demandé la date de début des travaux au terrain météo, il a été indiqué qu’un référé au tribunal a été demandé pour faire un constat avec tous les propriétaires riverains avant de commencer les travaux. Une fois commencés ils dureront environ 18 mois.
Le compte rendu du dernier conseil municipal a été approuvé après une précision de M. Pernin sur un mot manquant (DEJES).
Concernant une des décisions du maire, il a été précisé qu’il s’agissait de la location des modulaires (bungalows) qui serviront aux enfants du centre aéré pendant les travaux sur le pôle éducatif n° 1.
Les délibérations n°2 à n° 5 concernaient des demandes de subvention au Conseil Départemental et Régional pour rénover le sol du Gymnase de la Viguière, l’aide à l’accessibilité des services publics aux personnes à mobilité réduite ainsi que le soutien aux acquisitions foncières agricoles des communes. En ce qui concerne les terres agricoles, Mme Ferrarin, adjoint à l'urbanisme environnemental, a rappelé que depuis notre premier mandat nous engagions une procédure pour toutes les occupations illégales de terres agricoles.
Elles ont été votées à l’unanimité.
En ce qui concerne les 2 dernières délibérations, le FN a tout de suite dit qu’ils ne les voteraient pas car c’était encore une perte de prérogative des communes pour s’apercevoir ensuite que la 2e concernait une concertation publique et que donc ils étaient pour.
Ces délibérations concernaient l’élaboration du règlement local de publicité intercommunal du territoire Marseille-Provence. Chaque commune sera amenée à donner son avis et échanger avec la métropole. Nous serons très attentifs à ne pas augmenter les charges des petits commerçants, a précisé le maire.
En conclusion, un conseil municipal ultra rapide qui a duré une heure.

Sylvie KAISSLING 

Conseiller municipal 

Groupe Gignac J'y Vis

08:18 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

27 avril 2017

GIGNAC. RÉSULTATS DES ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES 1ER TOUR 23 AVRIL 2017.

le tableau des résultats à Gignac La Nerthe bureau par bureau. Cliquer sur le lien : 

 TABLEAU RESULTATS PRESIDENTIELLE 2017 - 1er tour.xls

 

 IMG_3035.JPG

 Merci aux 1017 électrices et électeurs de Gignac qui ont voté Jean Luc Mélenchon au 1er tour (17,28 %), en progression de + 314 voix et + 5,26 % sur les présidentielles 2012.

 

-------TRIBUNE DU GROUPE GIGNAC J'Y VIS POUR LE JOURNAL MUNICIPAL------

LUCIDES ET DÉTERMINÉS

Des millions d’électeurs ont voté Mélenchon, soutenu par le PCF. A Gignac il est en tête des candidats républicains, avec 17,28 %. Hélas un (trop) grand nombre de gignacais se fourvoient avec le vote FN, vote de haine, de peur de l’autre fait de mensonges et de fausses promesses. Il n’en demeure pas moins que le score de JLM dans tout le pays ouvre des perspectives nouvelles pour une vraie gauche de progrès social. Nouvelle orientation à droite du paysage politique en recomposition. Le candidat  d’Hollande en tête. Le PS d’Hamon en pleine décomposition. Le vote utile face à Le Pen a pu bénéficier à Macron. Les ministres de Valls l’ont soutenu sur la même voie libérale. Son programme par ordonnances au service de la finance est proche de Fillon, autre grand perdant. Au second tour battre Le Pen pour l’empêcher d’accéder au pouvoir, utiliser le bulletin Macron en sachant qu’il faudra dès le lendemain combattre sa politique. Aux législatives construisons une opposition solide en nous donnant des députés réellement du peuple.

Alain CROCE

Adjoint, président du groupe Gignac J’y Vis

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Le score de Jean Luc Mélenchon FI, soutenu par le PCF et Ensemble, enregistre une avancée considérable par rapport à 2012....... même si les médias s'en désintéressent !

Depuis dimanche soir, c'est bien compréhensible, nombre d'électrices et d'électeurs qui ont voté pour Jean Luc Mélenchon et la perspective d'une 6ème République démocratique, sociale et écologique, sont déçus de n'avoir pas pu accéder au second tour de l'élection présidentielle. Pour autant, même si le peuple en a décidé autrement dans son ensemble, il nous faut apprécier le chemin parcouru avec un résultat plus que remarquable. Celui-ci, à condition que la déception du soir soit passée, est analysé et valorisé, ce qui semble-t-il n'a pas été fait, ni par les médias omnubilés par le score du FN, ni malheureusement par l'ensemble des forces qui ont œuvré pour ce résultat...

Ce qui vient de se passer autour de la candidature de la France Insoumise est énorme si on y regarde d'un peu plus près. Si on compare le résultat à celui de 2012, Jean-Luc Mélenchon a presque doublé le nombre de ses électeurs. Avec 3 984 822 suffrages obtenus en 2012, et 7 060 885 en 2017, il enregistre une progression de 3 076 063 voix, soit plus 43,56 %. C'est considérable. Il est au-dessus des 30% dans les villes à direction communiste, il est en tête dans de grandes villes comme à Lille (29,92 %), Toulouse (29,16 %), Evry (35,6 % chez Valls), Gennevilliers (47,1 %), Montpellier (31,46 %), Trappes (32,61 % ville de B. Hamon). A Marseille, JLM est premier avec 24,82 % (fief de droite de Gaudin), il avait recueilli 13,83 % en 2012. Il est en tête dans les quartiers populaires, à Paris dans les 19ème (30,69 %) et 20ème arrondissement (31,80 %) et dans les quartiers Nord des 15ème et 16ème arrondissements de Marseille. Mieux, dans le fief du bien nommé "dictateur Nord Phocéen", le sénateur maire FN Stéphane Ravier, Jean-Luc Mélenchon est en tête dans le 14ème et talonne Marine Le Pen dans le 13ème arrondissement. En tête également chez les jeunes de 18 à 24 ans avec 30 % des voix.
Marine Le Pen a vu son score annoncé par les instituts de sondages, progressivement baisser de 25 à 21,43 %, derrière Macron à 23,86 % arrivé premier. Rappelons que Marine Le Pen passe de 6 421 426 voix en 2012 à 7 679 493 en 2017 soit un gain de 1 258 607 voix, soit une progression de plus 16,39 %. Seulement quelques 618 608 de plus que Jean Luc Mélenchon. celui-ci a donc gagné 27,11 % d'électeurs de plus que MLP.... Encourageant pour l'avenir à condition de faire encore fructifier ce résultat, notamment aux élections législatives, avec partout des candidatures communes. Il est urgent que toutes les forces progressistes se mettent autour de la table pour en discuter. 

Tout en comprenant les interrogations de chacun-e , mis-e devant le choix final Macron - Le Pen, résultant du suffrage universel (hors primaires !..), il reste à écarter la pire des solutions qui ouvrirait des jours encore plus noirs pour notre pays et le monde, l'élection de Marine Le Pen. Pour le deuxième tour, dire ne pas vouloir choisir "entre la peste et le choléra" ne peut suffire. Le danger reste grand de voir la candidate de l'extrême droite parvenir au pouvoir avec toute sa cohorte de fascistes haineux, accompagnée de Christine Boutin et d'autres qui à droite sont tentés par le vote FN. Ne prenons pas ce risque inutile. Certes avec le banquier Macron, candidat du libéralisme qui n'a rien de social, il faudra se retrousser les manches pour mener bien des batailles face à l'ubérisation de la société... Mais il n'en demeure pas moins qu'il ne reste qu'un seul bulletin de vote, celui de Macron, pour barrer la route au Front National qui ferait encore plus souffrir notre peuple car ne nous y trompons pas, il est lui aussi au service du capital, mais bien plus encore.... Les communistes ont toujours combattu aux heures noires de notre pays le fascisme sous toutes ses formes et l'ont payé au prix fort,  car ne l'oublions pas "le ventre est encore fécond d'où a surgi la bête immonde". Il s'agit donc de battre le FN sans donner un quelconque aval à Macron dont nous combattrons la politique ; de faire élire en juin, le plus grand nombre de députés porteurs du progrès social et de la Paix comme ceux présentés par le PCF, pour faire en sorte que l'Assemblée Nationale soit la caisse de résonance du Peuple.

Alain CROCE

14:52 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité, National | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

25 avril 2017

LA FIBRE OPTIQUE A GIGNAC LA NERTHE. RÉUNION PUBLIQUE, VENEZ NOMBREUX.

Une réunion publique est organisée par notre municipalité en présence des responsables SFR, opérateur désigné sur le territoire de l'ex MPM sur ses 18 communes. Le point sur le développement de la fibre optique sur Gignac La Nerthe, calendrier du déploiement. Venez nombreux !

Réunion publique Fibre optique 27 avril 2017.jpg

 

17:11 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

20 avril 2017

CHASSE AUX ŒUFS AVEC LE SECOURS POPULAIRE DE GIGNAC LA NERTHE.

L'association le Secours Populaire Français organise tout le mois d'avril des chasses aux œufs partout en France. Ainsi plus de 300 initiatives de ce genre sont organisées, dont une à Gignac La Nerthe. Cela permet de faire découvrir ses actions de solidarité et d'aider à leur financement. C'est ainsi que la participation modique de 2 euros par enfant, participe au financement de divers projets de solidarité dans le monde.

Hier après-midi, quelques 255 enfants, dont ceux du centre aéré, se sont donc rassemblés près du centre aéré Nelson Mandela, au début du parcours de santé. Une dizaine de stands avaient été installés permettant aux enfants par groupe de dix d'essayer leur adresse à différents jeux. A chaque fois, des sachets de bombons, peluches, etc, venaient récompenser leurs performances. Près de 1600 œufs en chocolat ont été distribués. De quoi aiguiser les papilles de ces chérubins sautant d'un stand à un autre. La présidente du SPF local Danielle Gimenes, ainsi que les bénévoles étaient satisfaits en fin d'après-midi du bilan de cette initiative, des goûters et boissons étaient distribués gratuitement.

Alain CROCE

 

Cliquer sur les photos ...

IMG_3010.JPG       IMG_3011.JPG

IMG_3012.JPG       IMG_3013.JPG

IMG_3015.JPG       IMG_3014.JPG

IMG_3016.JPG       IMG_3017.JPG

IMG_3018.JPG       IMG_3019.JPG

IMG_3021.JPG       IMG_3022.JPG

IMG_3023.JPG       IMG_3024.JPG

15:51 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

18 avril 2017

GIGNAC. LE BUDGET PRIMITIF ADOPTE AU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 AVRIL 2017.

Pas de journaliste de La Provence présent une nouvelle fois à ce conseil municipal qui avait à son ordre du jour 26 délibérations dont le vote du budget primitif 2017. Le groupe de droite de Christophe De Pietro a perdu dès le début du conseil un de ses élus, Alain Cordoliani. Celui-ci a demandé la parole immédiatement et a lu une courte déclaration par laquelle il explique "partager avec le Maire et son équipe le même sentiment d'aimer d'aimer sa ville". Il a mal vécu au sein de son groupe un certain nombre de choses, dont sa position sur La Poste service public. Il dit vouloir répondre à l'appel du maire Christian Amiraty de travailler ensemble pour Gignac.

ALAIN CORDOLIANI REJOINT LE GROUPE DE LA MAJORITE GIGNAC ENSEMBLE.

Alors que De Pietro prend acte de sa démission qu'il respecte, il dit indiquer que Cordoliani est "indépendant", ce qui est immédiatement démenti par le maire qui indique qu'il appartient désormais au groupe de Josette Achhab, Gignac Ensemble. La composition de la majorité est donc de 23 membres au lieu de 22 (dont 8 élus de notre groupe Gignac J'y Vis). 

BUDGET 2017

Le point 1 concernait les décisions municipales (sans vote), les points 2 à 8 les comptes de gestion, administratif, budget annexe. Après avoir adopté le compte de gestion 2016 de la commune, celui du budget annexe de la Zac des Aiguilles (que Laure Chevalier FN appellera Zac "des Etangs", c'est dire sa connaissance de la commune...), le taux INCHANGÉ des contributions directes 2017 (Taxe Habitation, Taxe Foncière...), de débat sur le budget a proprement parlé, il n'y en a eu point. Pour les uns (De Pietro) souhaitant simplement "bonne chance" à la majorité. Pas grand chose à dire ayant perdu son "spécialiste des finances" M. Cordoliani, De Pietro pris au dépourvu ou incapable sans doute de critiquer un budget dont le bilan 2016 est plus que positif. En interruption de séance, le DGS montrant sur écran, chiffres en mains la réalité d'une bonne gestion. Voir ci-joint (cliquer), l'intervention de Marcos Gonzalez pour notre groupe :

INTERVENTION DE MARCOS GONZALEZ BUDGET PRIMITIF 2017.doc

Le maire précise que" les compétences des communes sont de plus en plus attaquées, que les crédits n'arrivent pas dans le même temps, que nous allons emprunter sans augmenter les impôts, la gestion saine le permettant." (Ndr. Moins 500 000 € de DGF de la part de l'Etat).

Le FN dans une tirade qui se termine sur le développement de la délinquance aura encore tout faux. Les représentants de la préfecture de police sont venus présenter dernièrement les chiffres de Gignac, ils sont tous en baisse dont certains actes ont été diminués de moitié ...

De Pietro revient à nouveau sur l'ère Cerboni omettant de dire, ce que je lui rappelle, que c'est le maire précédent Ricaud qui a signé la construction de la Viguière.

Les subventions au CCAS et au club de foot ball devenu MGFC (Marignane Gignac Foot ball Club) depuis la fusion des deux clubs ont été également adoptées. D'autres délibérations (N° 13 à 22) concernaient des demandes de subvention au conseil départemental ou à l'Etat. Toutes ont été adoptées à la majorité, parfois à l'unanimité. Il s'agissait d'une création d'une aire de jeux à proximité des futurs services du guichet unique municipal et des nouveaux magasins prévus pour 2018. Des demandes pour des travaux de proximité comme la rénovation de la Grange Puget (Associations) et d'un appartement 4 rue de la République; du drainage du terrain de rugby sur le complexe Carnus; d'éclairage public sur l'Allée et la place de Laure, ainsi que sur le Bd Périer et le Bd Malfatto; de la rénovation du sous-sol (Bâtiment des Templiers) pour le transfert des archives communales. Les demandes 19 et 20 traitaient du "soutien aux crèches communales" et du CDDA (Contrat Départemental de Développement et d'Aménagement). Les demandes 21 et 22 étant des demandes de subvention à l'Etat qui concernent la construction d'un bâtiment à usage commercial de 400 m2 sur une partie du parking (face au Vieux cimetière) étant bien entendu qu'une solution d'extension de parking est envisagée. L'autre concernant le futur pôle éducatif à proximité du Centre Aéré Nelson Mandela pour des équipements scolaires.

La N° 23 traitait de la modification du tableau des emplois, Josette Achhab expliquant une énième fois à l'opposition FN qu'il ne s'agit pas d'emplois supplémentaires, mais de reconnaissance de grade aux agents qui ont réussi à des concours ou examens. La N° 24 traitait de la modification suite à la revalorisation de l'indice brut mensuel de la Fonction Publique avec ses répercussions minimes sur les indemnités des élus (indemnités reconnues d'ailleurs très faibles par le FN).

L'avant dernière délibération abordait l'avenant à la convention de transfert des voies et espaces communs sur le projet immobilier Mousseline (ex terrain Météo). La dernière est une convention entre le Préfet et les services enregistreurs qui désormais devient national pour les demandes de logement locatif social.

Toutes ces délibérations ont donc été largement adoptées.

Avec d'importants investissements pour 2017, comme l'a souligné Marcos Gonzalez dans sa déclaration, "les dépenses d’investissement doublent par rapport à 2016, passant de 8 874 000 euros à 16 704 000 euros. Cet accroissement est lié à l’avancée de nos projets : construction de bâtiments scolaires, réalisation du guichet unique et de locaux commerciaux place des Templiers, réhabilitation de bâtiment sur le Garden Lab, travaux liés à la voirie." Gignac continue d'avancer.

Alain CROCE

Adjoint au Maire

 

11:50 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |