Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 juillet 2013

Pose de la première pierre du futur centre aéré à Gignac La Nerthe.

 

La Provence 16 juillet 2013 Première pierre centre aéré.jpg


Le maire Christian Amiraty, accompagné d'élus, du député Vincent Burroni et d'enfants du centre aéré (provisoire), a posé la première pierre d'un vaste chantier en cours pour la construction du futur centre aéré. C'est une nouvelle réalisation de notre municipalité, un centre qui pourra accueilllir jusqu'à 200 enfants et adolescents. C'était un vieux centre à l'abandon depuis plusieurs années, des bungalows délabrés abritaient les enfants... Avec une nouvelle équipe d'animateurs dynamiques, un vrai projet pédagogique, des activités ludiques qui attirent aujourd'hui plus du double de fréquentation, il fallait un projet à la hauteur pour notre jeunesse, c'est en route. Parents et enfants seront certainement ravis d'apprendre qu'un parcours de santé et une aire de pique nique viendront compléter le décor dans les prochains mois.

Alain CROCE

La Marseillaise 18 juillet 2013 Première pierre centre aéré.jpg

15:57 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

18 juillet 2013

GIGNAC. GENS DU VOYAGE… "LES CHIENS ABOIENT, LA CARAVANE PASSE !"

 

 

IMG_0514.JPG

Même si les caravanes des « gens du voyage » ont quitté Gignac le 6 juillet au matin, date prévue par une convention signée avec la mairie par leurs représentants, les « commentaires » divers continuent, alimentés sans doute par des émules Estrosiens du maire UMP de Nice.

Il y a eu un certain nombre de communes qui ont été depuis fin juin, confrontées à une arrivée massive de gens du voyage.

Les réactions des municipalités ont été très diverses face à un phénomène récurent sujet à bien des polémiques. Envoi de policiers municipaux pour certains, référés par les maires pour d’autres, demandes d’interventions de la police nationale, d’expulsion, démission de certains maires, etc.…

Convenons-en, seule notre commune apparemment a opté pour une convention négociée, après leur installation illicite et non programmée par la municipalité malgré de mauvais dires.

Comme il en a informé le conseil municipal, le maire Christian Amiraty, a été sur place dés qu’il fut prévenu de leur installation, un dimanche après-midi fin juin sur la pelouse du stade de rugby du complexe Carnus. Ces gens ont forcé l’ouverture de la grille fermée et se sont installés sans aucune demande d’autorisation pour le faire. On ne peut que condamner de tels procédés.

Il semble que cette opération se soit déroulée simultanément dans plusieurs communes proches comme Marignane, Les Pennes, Martigues, Istres.. Jusqu’à St Menet à Marseille. Aujourd’hui Luynes, Peyrolles… Toutes ces installations s’opérant sur les pelouses des stades certainement plus confortables que le bitume.

Par contre, il y a lieu d’opérer le distinguo « gens du voyage »,  gens qui voyagent semi-sédentaires, comme les évangélistes et gens à la recherche d’abris.

En effet, il s’agit là en l’occurrence d’évangélistes de l’association « Vie et lumière », accompagnée de pasteurs qui prêchent plusieurs soirs par semaine et qui invitent y compris les riverains à venir en faire de même. Ils viennent chaque été vers les régions du Sud. C’est une habitude traditionnelle renouvelée annuellement. C’est leur droit de se déplacer ainsi. Par contre, l’argumentation sur l’absence d’aire d’accueil ne tient pas vu le nombre de caravanes qui pose problème. Ainsi sur des communes où existe une aire d’accueil d’une cinquantaine de places (c’est le chiffre minimum prévu par la loi), l’arrivée de 150 à 200 caravanes ne leur permet pas de s’installer sur ces aires. La responsabilité du schéma directeur d’accueil pour les gens du voyage incombe au Préfet et au département qui doivent prévoir des aires de grand accueil (loi Besson). Dans notre département, il y en a qu’une qui est située sur le plateau du Réaltor (jusqu’à 200 places), la communauté d’Aix en a la charge. Mais elle ne peut donc accueillir 200 caravanes multipliées par 10 ou plus, comme c’est le cas actuellement. Or, il devrait y en avoir selon le schéma départemental établi par le préfet, une à Marseille, une à Istres, une à Arles, ce n’est pas le cas.

Il y a également des gens du voyage totalement démunis, pourchassés partout où ils vont. Il y a aussi, mais là ce ne sont pas des gens du voyage, mais des gens qui quittent leur pays en proie à des difficultés pour y vivre, comme c’est le cas pour les Roms , qui sont des réfugiés (européens) demandeurs d’asile. Là il n’y a pas de demi-mesure, la police de Valls intervient et expulse manu-militari familles et enfants comme à Marseille récemment. Seule commune a les avoir accueillis et intégrés, Gardanne sauve l’honneur des Bouches-du-Rhône pour son hospitalité humaniste.

Alors au-delà des peurs et craintes des uns et des autres, il faut affronter de front ces questions.

Un peu d’humanité pour le faire ne nuit pas, dans ce monde impitoyable du XXI ème siècle, mais il faut également faire respecter les droits des concitoyens, à leur tranquillité et à leur sécurité (bien que taxer d’entrée de voleurs tous les gens du voyage relève du climat insécuritaire entretenu).

A Gignac, ce séjour a-t-il bien été géré par notre municipalité ? La réponse est OUI.

Le fait d’avoir fait signer cette convention, fait ouvrir les installations sanitaires, assurer la propreté du site, fait livrer des containers à poubelle… Cela a été payant. Les caravaniers sont partis dans les limites fixées conjointement. Les lieux ont été laissés, selon les constats effectués, dans un état correct. Le coût estimé des frais à 1800 euros a été en partie remboursé par les occupants des lieux qui ont laissé (pour le Trésor Public) un chèque de 1200€. Reste la différence à couvrir par la préfecture sans doute ? On est loin des sommes annoncées ailleurs.

Reste aussi, même si la ville a été respectée dans son ensemble par les voyageurs, que les riverains du stade se sont plaints à juste titre du bruit occasionné par des veillées nocturnes interminables, ce qui n’est pas acceptable pour nos citoyens et notre municipalité. Silence ou impuissance préfectorale là-dessus ?

Alors la balle est dans le camp des pouvoirs publics, notamment l’Etat. Même s’il est prévu dans l’avenir, la loi ayant été modifiée, une seule aire d’accueil dans notre commune qui regrouperait sur celle-ci plusieurs communes jusqu’à … Sausset ( !), le problème va rester entier. Et si on y ajoute la problématique suivante, combien d’aires de petits et grands passages dans une future Métropole centralisée… Qui décidera des lieux ? Comment accueillir décemment tout en respectant le « vivre ensemble » et le respect des droits des uns et des autres ? Le débat est ouvert. Encore faut-il l’ouvrir correctement sans arrière pensée politicienne.

Alain CROCE

Conseiller municipal Gignac La Nerthe

Conseiller communautaire MPM

17:42 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

16 juillet 2013

Cérémonie du 14 juillet 2013 à Gignac. Ouverture du square de la mairie.

Un double évènement ce 14 juillet 2013 à Gignac, la cérémonie traditionnelle marquée par l'alliance des générations dans le chant, où jeunes enfants et seniors se sont produits en même temps sur la place de la mairie. Le maire entouré d'élus, de représentants des corps constitués (police, pompiers, sécurité civile) ainsi que des porte-drapeaux des anciens combattants, a souligné la portée des valeurs de la République qui viennent d'être apossées sur le mur de l'hôtel de ville. Liberté, Egalité, Fraternité, qui donnent tout son sens au mot République ont été développées par Christian Amiraty, accompagné de son épouse pour l'occasion.

A la fin de la cérémonie officielle, le nouveau square de la mairie dont les travaux viennent de s'achever, a été présenté par l'architecte et ouvert au public, plus de 400 participants. Les enfants ont immédiatement pris possession des jeux à l'intéreur, pendant qu'un buffet républicain trés "garden party" à l'intérieur des lieux, était offert à la population venue en nombre découvrir les lieux.

Un orchestre de Jazz Manouche assurait l'animation musicale. Un 14 juillet cérémonial et festif trés réussi pour commémorer la République et ses fondements. Sur la dernière photo, Sylvie Ferrarin, adjointe à l'urbanisme environnemental m'indique toute sa satisfaction pour cette belle réalisation dont les jeunes plants lorsqu'ils auront poussé révéleront les senteurs colorées du jardin provençal.

Alain CROCE

 

IMG_0532.JPG   IMG_0534.JPG

IMG_0539.JPG   IMG_0540.JPG

IMG_0548.JPG   IMG_0587.JPG

IMG_0591.JPG   IMG_0619.JPG

IMG_0624.JPG   IMG_0630.JPG

IMG_0642.JPG   IMG_0644.JPG

IMG_0651.JPG   IMG_0664.JPG

IMG_0636.JPG

   IMG_0653.JPG

23:30 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

PLUS DE 3000 AU FEU D'ARTIFICE DU 13 JUILLET 2013 A GIGNAC LA NERTHE.

 

Feu d'artifice 13 juillet 2013.jpg

Il y avait foule pour cette soirée mémorable du 13 juillet 2013. Plus de 3000 personnes ont participé au feu d'artifice trés apprécié de notre commune. Les enfants accompagnés de leurs parents avaient ouvert le bal par un défilé aux lampions, du stade jusqu'à la mairie illuminée en tricolore pour l'occasion. Des images de la Révolution française étaient projetées sur les murs autour de la place. Une première visite surprise du square, le maire ayant fait ouvrir les grilles, a permis à nos concitoyens d'apprécier cette visite nocturne.

Les bénévoles de l'OCLG pendant ce temps, s'affairaient à leur stand où la file pour se nourrir et boire ne désemplissait pas. D'autres stands comme celui du manège, le fourgon des glaces, étaient trés appréciés par enfants et parents en cette chaude soirée. Aprés le feu, les danseurs se sont emparés de la piste de danse animée par le DJ pour une sacrée soirée... années 1980.

Remerciements à Gregory Giordo qui a une nouvelle fois assuré avec la vidéo ci-jointe.


Alain CROCE


Cliquer sur la vidéo.


     feu artifice.jpg     feu d'artifice.jpg

 

     mairie soir 13 juillet 2013.jpg     square nocturne 13 juillet.jpg

soirée DJ 13 juillet 2013.jpg

 



14:24 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

13 juillet 2013

ATTENTION MODIFICATION ITINERAIRE POUSARAQUE A PARTIR DE LUNDI 15 JUILLET 2013.

L'itinéraire Pousaraque - Jan Palach va être modifié à partir du lundi 15 juillet. Le double sens n'étant plus possible vu l'ampleur du chantier.

Pano sens unique Pousaraque.jpg

Le Chantier de la Pousaraque va entrer dans une phase délicate, celle de la construction du bassin d’orage sous la chaussée qui nécessite une emprise importante en largeur.

Les avenues Pousaraque et Jan Palach passeront temporairement en sens unique de Laure vers Gignac centre.

Cette réglementation de la circulation sera effective du lundi 15 juillet au vendredi 26 juillet.

L'itinéraire des autobus (SMITEEB et Cars 13) est modifié également (voir affichettes avec modification des arrêts).

La Provence vendredi 28 juin 2013 chantier Pousaraque.jpg

19:30 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |