Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 octobre 2016

LE "ZENIBUS" EN BONNE VOIE...

L'inauguration officielle du Zénibus (Bus à Haut Niveau de Service - BHNS) a eu lieu jeudi 22 septembre 2016. Ce BHNS relie désormais Marignane à Plan de Campagne, via St Victoret et Vitrolles. Des liaisons permettent aux gignacaises et gignacais d'en bénéficier. Il a fallu beaucoup de persévérance et de pugnacité aux élu-e-s et administratifs de l'ex-SMITEEB pour en arriver là. En tant qu'ancien élu du SMITEEB pendant 6 années, j'ai été, avec mes camarades communistes notamment, de ceux qui ont portés ce projet que d'aucun ne voulait pas à l'ancienne entité MPM. Le faire valider à la CUMPM ne fut pas simple... Mais c'est aujourd'hui chose faite et nous apprécions, et avec nous les usagers des communes concernées, ce nouveau moyen de transport très performant. Plus de 25 % de voyageurs en 1 mois l'utilise, cela prouve que cela répondait bien à une demande...

Bien sûr, les premiers parcours ont été chaotiques comme souvent dans ces cas-là. Reste à régler les problèmes des feux tricolores rendus nécessaires, notamment dans les carrefours car le Zénibus doit pouvoir circuler sans entraves, ni embouteillages ce qui n'est pas évident en certains endroits. Prioriser le transport en commun ne facilite pas la vie aux automobilistes de plus en plus nombreux dans notre secteur. " C'est inévitable, ceci afin de favoriser le transport en commun" dit-on à la Métropole. Nous souhaitons dans l'avenir, puisque la prochaine étape c'est de relier la zone des Florides à Marignane d'un côté et la zone de Plan de Campagne de l'autre, que l'on envisage déjà son prolongement des Florides vers Gignac La Nerthe aux Pielettes ouvrant des perspectives de liaison vers Châteauneuf, Martigues, Côte Bleue. Participant pour notre commune à la commission Transports de la Métropole, ce sont des propositions que je continuerai à porter, comme celle de liaison inter-zones et celle avec la gare de Pas des Lanciers qui doit être renforcée pour permettre une meilleure liaison vers Marseille. La vision globale d'un territoire métropolitain qui a bien besoin de cohérence afin de relier les villes qui le composent et même au-delà avec le reste du département et la région, doit permettre aujourd'hui de répondre aux besoins de tous les utilisateurs. Encore faut-il que des moyens financiers importants soient alloués par l'Etat qui a imposé la Métropole à marche forcée aux communes (Près de 3 milliards d'euros seraient nécessaires). Il est temps de rattraper le retard pris dans ce domaine pour notre département.

Alain CROCE

Adjoint au maire de Gignac La Nerthe, Délégué aux Déplacements, Voirie, Propreté

IMG_4293.JPG

   Lors de la réunion publique à Gignac La Nerthe (26 avril 2016)

ZENIBUS LA PROVENCE 23 SEPT 2016.jpg

ZENIBUS LA PROVENCE 23 SEPT 2016 2.jpg

LA PROVENCE

29 septembre 2016

LA PLACE DU PERE JEAN MENNESSON A ETE INAUGUREE A GIGNAC.

Beaucoup d'affluence ce samedi 24 septembre 2016 lors de l'inauguration de la place Jean Mennesson, curé de Gignac La Nerthe de 1988 à 2015. Ainsi la place de l'Eglise a été choisie par le conseil municipal à l'unanimité pour reconnaître une œuvre unanimement saluée au service de notre commune. Le père Jean était un homme de Paix, cultivé mais très simple. Il se rendait partout où les hommes et les femmes, jeunes et moins jeunes avaient besoin de lui. Il s'occupait autant de ceux qui croyaient au ciel que de ceux qui n'y croyaient pas. Il n'excluait personne, il rassemblait. Il avait reçu la médaille de la ville. Lors de ses obsèques, il avait fallu aménager un grand gymnase pour recevoir énormément de monde.

Le maire Christian Amiraty a rappelé son parcours pendant ces presque trente années à Gignac La Nerthe, mais aussi en même temps au Rove, puis à Ensuès ou Châteauneuf où il officiait parfois. Le curé actuel, le jeune père Henri De Menou qui lui a succédé, est intervenu également, traçant ses pas dans ceux de son prédécesseur.

Mme Marguerite Durand, sœur du père Jean, a remercier les services municipaux et la municipalité.

Elle a reçu, après que la plaque en marbre a été dévoilée, une plaque de rue aux couleurs de la ville avec le nom de la nouvelle place, en souvenir de cette journée particulière. Sur la place de la mairie, un buffet permettait aux participants de se rafraîchir. Une exposition de photos anciennes rappelant la place de l'Eglise au travers des siècles derniers a été particulièrement appréciée.

Alain CROCE

 

IMG_4045.JPG

 

      

IMG_4020.JPG      IMG_4003.JPG

 

IMG_4046.JPG      IMG_4067.JPG

12 septembre 2016

VENUE A GIGNAC LA NERTHE DU PREMIER MINISTRE VALLS.

Valls à Gignac La Nerthe le 9 Sep 2016 Marcos.jpg

La venue du premier ministre Manuel Valls a fait couler beaucoup d'encre et vu défiler beaucoup d'images (présence importante des médias). Bien des commentaires publiés avant sa venue se voulaient décapants. Valls venait "corriger un des mauvais élèves" dans un département où 42 maires étaient ciblés pour leur carence en matière de logements sociaux. Valls venait ainsi "mettre au pas les maires" de notre département, etc, etc...

Il n'en a rien été, les commentateurs en ont été pour leurs frais. La venue du premier ministre dans notre commune mettait au contraire en lumière les efforts accomplis par notre majorité, dans une négociation serrée qui a duré de nombreux mois avec les services de l'Etat. Ce qui a permis de ramener à de justes proportions des objectifs faramineux dans la construction de logements sociaux pour les années à venir. Ainsi nous avons pu ramener le nombre de 746 logements sociaux demandés par la préfecture à 228 (sur les 550 logements supplémentaires qui vont être construits d'ici 2019-2020. Le maire Christian Amiraty a donc pu accueillir comme il se doit un évènement pas commun dans une commune d'un peu plus de 9000 habitants : la venue de pas moins de 3 ministres (Valls, Cosse ministre du logement et Baylet, ministre de l'aménagement du territoire). Il a pu donc signer le CMS (contrat de mixité sociale) qui avait été approuvé par l'ensemble de la majorité municipale. Contrat qui inclue l'engagement de la Métropole, elle aussi signataire, représentée par la vice-présidente Arlette Fructus. L'exemplarité de ce contrat réside dans une maîtrise du nombre de logements, dans une construction harmonieuse, mais surtout dans les infrastructures mises en œuvre corrélativement (construction d'un nouveau pôle éducatif incluant le centre aéré Nelson Mandela avec une cuisine centrale, projet de rénovation de deux des écoles existantes en un seul pôle éducatif, projet d'une nouvelle maternelle à Laure). Nous avons également insisté pour que la voirie fasse partie du CMS avec notamment la transformation de la départementale D368 en boulevard urbain multimodal (incluant trottoirs et pistes cyclables). Tout cela en concertation avec la population par la tenue de deux réunions publiques où les projets ont été présentés.

C'est dans ce contexte que notre groupe Gignac J'y Vis (communistes et société civile) a contribué au travail collectif de notre majorité sur le CMS, dans un esprit constructif, répondant ainsi aux nombreuses demandes de logements sociaux. La très grande majorité des demandes vient de gignacais, souvent des jeunes qui décohabitent, qui veulent rester (ou revenir) dans notre commune, qui maintiendra la qualité des logements construits sociaux ou privés, favorisant ainsi un véritable vivre ensemble. Ceux (minoritaires) qui continuent à agiter des épouvantails et à s'opposer aux logements sociaux, prophétisant l'arrivée de "hordes barbares marseillaises" en seront pour leurs frais...

Recevoir de manière républicaine dans ces conditions le premier ministre de la France, ne signifie pas pour autant que nous partageons la politique austéritaire de son gouvernement que par ailleurs nous combattons parce qu'elle tourne le dos aux véritables valeurs de la gauche. Sur ce sujet du logement, le premier ministre a répondu à nos souhaits, son intervention a été à la hauteur des attentes. Nous jugerons aux actes les engagements pris et signés par l'Etat et la Métropole.

Alain CROCE

Adjoint au maire

Président du groupe Gignac J'y Vis

Valls à Gignac La Nerthe le 9 Sep 2016 I.jpg      Valls à Gignac La Nerthe le 9 Sep 2016 D.jpg

Valls à Gignac La Nerthe le 9 Sep 2016 J.jpg      Valls à Gignac La Nerthe le 9 Sep 2016 B.jpg

Vu dans La Provence

Valls La Provence 10 sept 2016 2.jpg

Valls La Provence 10 sept 2016 3.jpg

  Vu dans La Marseillaise, cliquer sur le lien : La Marseillaise 10 Septembre 2016.pdf

05 septembre 2016

LE MARCHE DE GIGNAC S'AGRANDIT.

Il y a un nouvel étal sur le marché dominical situé sur la place de la mairie. Il s'agit de rôtisserie -traiteur. Celui-ci tenu par deux jeunes femmes très accueillantes (de Gignac) qui n'en sont pas à leur premier marché, allèche les habitués surpris par cette nouvelle présence venant s'ajouter à celle d'un boucher désormais présent lui aussi tous les dimanches, aux fromages et brousses du Rove de Jocelyne, au vendeur de Paëlla et aux autres plus anciens.

Marcos Gonzalez, conseiller municipal délégué au commerce, qui avec notre municipalité ne se résout pas à la disparition des petits commerces dans le centre ville, était ravi de ces nouvelles arrivées. Nous les avons accueillies ensemble hier matin.

Alain CROCE

NOUVEAU AU MARCHE 4 SEPT 2017.jpg

NOUVEAU AU MARCHE 4 SEPT 2017 2.jpg

NOUVEAU AU MARCHE 4 SEPT 2017 3.jpg

 

19:03 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

GIGNAC. REORGANISATION DU TRANSPORT PUBLIC.

Depuis lundi 29 août, la mise en fonction du BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) dénommé Zénibus qui relie Marignane à Plan de Campagne, a entraîné une réorganisation des lignes de l'ex-SMITEEB devenu Transports de la Métropole depuis le début de l'année, qui gèrent les B.E.B (Bus de l'Etang de Berre).

Ainsi à Gignac La Nerthe, les lignes 60 et 61 ont laissé place à la ligne 6 et au TAD (Transport A la Demande).

Ce dernier remplaçant une ligne 61 peu fréquentée, permettant normalement la liaison avec la gare de Pas Des Lanciers. La ligne 6, reliant elle le Zénibus. Les nouveaux horaires sont disponibles à la DEJES ou en mairie.

Nous espérons qu'après cette réalisation d'un BHNS dans notre secteur, les services de la métropole auront à coeur son futur prolongement vers la zone des Florides et vers Gignac La Nerthe - Châteauneuf. C'est une proposition que les élus communistes portent depuis plusieurs années.

Alain CROCE

 

ZENIBUS EN MARCHE.jpg