Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 novembre 2014

GIGNAC. SOIRÉE DES TROPHÉES DU SPORT.

La soirée devenue traditionnelle des Trophées du Sport s'est déroulée dans une excellente ambiance à l'Espace Pagnol. De nombreux sportifs ont été récompensés.

La Provence en a rendu compte très largement. Beaucoup de récipiendaires sont montés sur scène, ce qui explique sans doute l'oubli de l'accession de l'équipe fanion de foot ball de PHA en division supérieure DHR (division d'honneur régionale).

Gignac ville sportive qui allie sport de masse et sportifs de haut niveau. Bravo à tous.

Alain CROCE

TROPHES DU SPORT DIM 9 NOV 2014.jpg

15:47 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

10 novembre 2014

AU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 OCTOBRE 2014. MISES AU POINT ET DÉBAT.

Retour sur le dernier conseil municipal du 21 octobre qui a suscité bien des commentaires déformés ou incomplets...

Tout d'abord, plusieurs mises au point ont été faites tant sur l'ADSL (voir intervention intégrale publiée par ailleurs), sur l'adresse du domicile d'une élue contestée par certains, sur des questions de sécurité ou d'incivilités, sur le véritable chiffre de la dette de la commune qui aura diminué d'environ 4 millions d'euros.

Le débat a permis de restituer de manière claire ce qu'il en était et au maire d'indiquer les mesures prises sur la commune pour mettre fin aux infractions de toute sorte, la dernière étant la présence de motards de la police nationale certains weekends.

Une douzaine de délibérations auraient pu rendre plus courte la tenue de ce conseil, il n'en a rien été, le maire laissant une grande place au débat où les élus d'opposition n'ont pas manqué de questionner sur bien des points (règlement intérieur du conseil, montants concernant les marchés publics, transfert du marché place de la mairie, acquisition d'une parcelle de terrain à Laure, mise en place d'une aide communale financière au ravalement des façades, etc...)

Enfin, le vote d'une motion de soutien à l'action des maires de France (AMF) contre la décision gouvernementale de baisse massive des dotations de l'Etat sur 4 années consécutives. Une baisse conséquente des concours financiers de l'Etat aux communes dans le cadre du plan d'économies de 50 milliards d'euros pour les années 2015 - 2017. Ce qui va se traduire par:

- Une baisse de 11 milliards d'euros jusqu'en 2017;

- Soit une baisse cumulée de 28 MILLIARDS D'EUROS (2014 - 2017)

Motion votée à l'unanimité des membres du conseil.

CHANTIER DES GRANETTES... MPM RALENTIT LES TRAVAUX, JOUE LA MONTRE !

J'ai pu informer le conseil, plus particulièrement les conseillers communautaires dont celui de droite, sur ce sujet préoccupant. Concernant ce chantier voirie prévu début 2014 par l'ancienne majorité de MPM, les riverains y perdent leur latin. Pourquoi les travaux sont-ils en stand bye ? Après avoir réalisé les travaux qui incombent à la commune (éclairage, réseaux...), la mairie a eu la mauvaise surprise que les nouveaux responsables de MPM ont décidé de relancer le marché (nouvel appel d'offres). Relance qui traîne depuis des mois et permet à MPM de faire durer en ... attendant 2015. Nous avons vu le nouveau président et ses directeurs en juillet. Le marché aurait dû être relancé début septembre et depuis plus rien.

Il a fallu de nouvelles interventions de notre part après bien de péripéties, pour que ce marché soit enfin lancé "théoriquement" cette semaine. La responsabilité en incombe totalement à MPM qui dans son plan d'économies (35 millions d'euros en 3 mois) traîne au maximum les pieds. 

Ce n'est pas encore la Métropole mais cela commence à y ressembler de plus en plus.

LE MAIRE ANNONCE : LE PROJET D'UNE FUTURE ECOLE POUR LAURE.

L'acquisition d'un terrain à Laure doit permettre d'envisager une nouvelle école qui pourrait associer "maternelles " et "élémentaires" qui n'existent pas actuellement. Restera à régler le problème d'élargissement de voie au chemin du Vignon, de parkings, etc.... Une étude sera réalisée.

Un échange avec les élus d'opposition sur ce sujet a curieusement vu l'insistance d'une élue Front National revenir à la charge à plusieurs reprises, sur selon elle, "la fin programmée des terres agricoles". Ce qui a a valu au maire Christian Amiraty, de rendre hommage au courage "des femmes de l'urbanisme", souvent agressées honteusement pour leur incorruptibilité dans leur travail. Un hommage largement partagé par la majorité municipale au vu de ce qui se passait auparavant sous une ancienne municipalité dont un des élus actuels de droite était partie prenante.

Alain CROCE

Adjoint au maire

LA PROV 23 OCT 2014 - CONS MUNICIPAL.jpg

 

 

 

20:09 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

L'ADSL AVEC L’ACCÈS AU HAUT DÉBIT ENFIN UNE RÉALITÉ A GIGNAC.

 Visu Réunion ADSL 17 déc 2012 (2).jpgINTERVENTION D'ALAIN CROCE SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L'ADSL

AU CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 21 OCTOBRE 2014

 

Mesdames, messieurs, chers collègues, bonsoir,

Je voudrais profiter de cette séance du conseil municipal afin de rassurer les élus, notamment ceux de l’opposition de droite et d’extrême droite, concernant l’état d’avancement de l’ADSL sur notre commune.

Monsieur Trubert, élu FN m’a interpellé personnellement sur ce sujet lors du dernier conseil municipal, faisant référence à mon blog. Celui-ci s’inquiétant, je cite : « d’un vrai blocage économique » par rapport à la mauvaise réception du débit d’internet, avait alerté sur « le véritable mécontentement important d’une partie de la population, parce que cela empêche le travail à domicile… » Il parlait « de véritables espérances d’une connexion meilleure depuis quelques mois et là, disait-il, il y a une véritable déception…. » Et il prophétisait pour septembre, « une vague de mécontentements, s’il n’y a pas de véritable résultat. »

J’ai eu l’occasion de répondre à ce même conseil à M. Trubert et par la même occasion à M. De Pietro au sujet des écrits du blog de l’ex Gardons le Cap qui indiquait faussement que « la fin du déploiement de l’ADSL était prévu dès le départ en septembre. »

Donc aujourd'hui, je ne vais pas refaire l’histoire de cette formidable bataille que d’aucun n’avait livrée auparavant sur notre commune.

Je veux simplement dire qu’au lieu du mécontentement annoncé, il y a une véritable vague de satisfaction de la part des gignacaises et gignacais qui reçoivent enfin un débit convenable depuis les dates annoncées par Orange pour septembre, le 3 juillet ici même dans cette salle où nous avions reçu les responsables d’Orange et de Bouygues. Même si, cela est regrettable, les opérateurs Bouygues et SFR n’ont pas profité du délai des 6 semaines supplémentaires pour se mettre en conformité avec Orange pour que leurs clients soient convenablement connectés en même temps que les autres.

Résultat, près de 1650 foyers supplémentaires ont basculé du NRA de Marignane sur celui de Gignac nous amenant à près de 100 % de couverture de la commune. Les 100 derniers clients de Bouygues* finissent d’être raccordés cette semaine, ceux de SFR* devront à Orange qui a accéléré leur raccordement de pouvoir l’être d’ici fin octobre - début novembre, alors que la demande de SFR à Orange, pour une extension, date du 15 septembre 2014. Ainsi, mis à part les évolutions positives pour nos administrés, notons celles pour les administrations dont la notre, avec l’accès désormais possible au service public en ligne, l’accès futur du WI-fi au centre de loisirs, les écoles avec l’arrivée de « l’école numérique », les commerces et les entreprises, etc…

Saluons cette victoire de notre population qui s’est mobilisée avec la municipalité, le collectif ADSL créé, qui au travers de plus de 1000 pétitions recueillies, plusieurs manifestations y compris à Marseille et il faut le dire, avec un partenariat intelligent avec Orange, avec qui nous avons su négocier, a permis un succès UNIQUE dans notre département et même au-delà.

Nous allons maintenant sans perdre de temps, et nous l’espérons avec le concours de tous, ne pas nous endormir sur nos lauriers, mais engager avec le collectif ADSL, avec le plus grand nombre, les démarches nécessaires au développement de la fibre optique, déployée par la communauté urbaine MPM au travers d’un contrat passé avec… SFR. Le retard déjà pris à Marignane, première commune câblée de MPM  nous incite à la prudence.

 

Nous aurons l’occasion de faire à nouveau le point sur ce dossier au travers d’une nouvelle rencontre publique avec Orange.

* Des clients de Bouygues (Darty Box sous traitant) ou de SFR ont été malheureusement déçus du comportement de leur opérateur, certains, avec raison, demandent réparation.

16:18 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

LE MARCHE S'EST INSTALLE PLACE DE LA MAIRIE A GIGNAC LA NERTHE.

Dés potron-minet, les forains ont pris place en ce dimanche de novembre 2014, sur la place de la mairie, nouvel emplacement décidé après concertation avec les marchands ambulants et leur syndicat.

Certains étaient sceptiques du changement de lieu, d'autres interrogatifs quant à la future fréquentation du marché déplacé du parking du terrain "Météo" pour cause de futurs travaux. mais tous jouant le jeu de ce nouveau test qui permet de faire revivre le centre ancien.

Et ils sont venus, petit à petit, anciennes et nouvelles têtes ont convergé place de la mairie, au point ou lors de l'apéritif offert par la municipalité pour fêter l’événement, la place était remplie de monde.

Dés lors, le maire Christian Amiraty avec les élus présents, ouvrait le service d'un apéritif convivial. Marcos Gonzalez, élu au commerce, nouveau responsable de la commission extra-municipale, chargé du marché, mise en place à cette occasion, pouvait afficher un large sourire.

Longue vie à ce marché qui est sans doute appelé à s'étendre progressivement. Un vrai marché de Provence sur une place de la mairie rénovée, à proximité d'un square dont les architectes ont été primés en France, en Europe. Venez donc y faire un tour.

Alain CROCE

 

La Provence du 3 novembre 2014 (cliquer sur l'article pour l'agrandir)

Le marché place de la mairie LP 3 NOV 14.jpg

07:39 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |

29 octobre 2014

LE BUDGET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE VOTÉ. LES FAUSSES SOLUTIONS...

Vote du budget : "lourde atteinte portée à notre protection sociale"

Vote du budget :

 

Le Budget de la sécurité sociale vient d'être voté à l'Assemblée nationale.

C'est une atteinte lourde portée à notre modèle social d'accès aux soins et de protection sociale.

Alors que le déficit de la sécurité sociale atteint les 15 milliards d'euros, aucune mesure visant à améliorer les comptes n'est envisagée dans le texte voté. Pire, la protection sociale est sévèrement attaquée pour financer les cadeaux aux entreprises.

C'est une remise en cause nette de l'universalité de la politique familiale. Moduler les allocations familiales en fonction des revenus porte directement atteinte aux principes même de la sécurité sociale : la solidarité et l'universalité.

Le PCF a fait des propositions qui peuvent être mises en place immédiatement : réduire les exonérations de cotisations sociales patronales qui sont inefficaces et coûtent plusieurs milliards d'euros par an, et faire contribuer les revenus financiers des entreprises au même niveau que les salaires.

Alors que la Cour des Comptes évalue entre 20 et 25 milliards d'euros le niveau de la fraude patronale aux cotisations sociales, le gouvernement ne se fixe comme ambition que d'aller chercher 76 millions.

Il est temps, comme l'a souligné André Chassaigne, Président du groupe GDR à l'Assemblée Nationale, que les socialistes et les écologistes abstentionnistes nous rejoignent sur un vote d'opposition à la politique menée par Manuel Valls.

 

  • D'AUTRES SOLUTIONS EXISTENT...

    A LIRE EN COMPLÉMENT SUR : http://www.humanite.fr/la-fraude-patronale-seleve-plus-de-20-milliards-d... (extraits)

    La fraude patronale mise en perspective

    • 20 à 25 milliards d’euros avec un taux de recouvrement de 1,5%.
    • Cela permettrait de combler complètement le déficit de la Sécurité Sociale et de dégager une marge allant jusque 6 milliards d’euros par an.
    • En comparaison, la fraude aux prestations sociales tant dénoncé par la droite ne représente que 3 milliards d’euros par an, argent en grande majorité récupéré puisque le taux de recouvrement est de 90%.
    • Il faut ajouter à ces 20 milliards d’euros, jusque 50 milliards de fraude fiscale.
    • En 2012, suite à l’augmentation, les recettes de l’impôt sur le revenu s'élèvent à 56 milliards d’euros.

10:03 Écrit par poutargue dans Alain a écrit, localité, National | Commentaires (0) | Lien permanent |  Facebook |